1196Array ( )

Contexte et défis

Historiquement très rentable, le secteur vit une mutation accélérée dans un contexte de pression économique forte, d’exigences réglementaires croissantes, de compétivité prix et services sur les produits OTC (Over The Counter), de dérégulation et de rationalisation des dispositifs de santé publique.

Pour relever ces nombreux défis, les laboratoires pharmaceutiques doivent améliorer sans relâche le service qu’ils proposent à leurs clients. Cela suppose de mettre sur le marché de nouveaux médicaments et de développer des services aux patients et aux prescripteurs, et ce, en tirant parti des opportunités offertes par le digital.

Les laboratoires doivent plus que jamais amortir les coûts croissants de R&D en cherchant des effets d’échelle à travers des synergies industrielles ou de distribution. Ceci se traduit par une nécessaire maîtrise des intégrations post-acquisition sur les dimensions organisation, processus et SI.

Non seulement les entreprises doivent être plus flexibles mais elles doivent : 

  • maîtriser leurs coûts ;
  • adapter leur stratégie de distribution ;
  • améliorer le pilotage de la demande et du modèle de collaboration entre acteurs à travers la maîtrise de l’équilibre entre demande, stocks et capacité industrielle ;
  • faire évoluer leur modèle industriel (points de découplage, différenciation retardée, taille de campagne…) ;
  • optimiser leur politique de stocks ;
  • réduire les cycles de production ;
  • gérer les change controls.

Notre approche

Nous accompagnons nos clients du secteur dans leur transformation, depuis l’évaluation des enjeux jusqu’à la mise en œuvre des leviers d’amélioration de la performance sur l’ensemble de la chaîne des opérations : 

  • stratégie des opérations : gouvernance et organisation de la supply chain et des opérations, make or buy et footprint industriel, réduction de la complexité catalogue, pilotage des cessions carve out et des intégrations post-acquisitions ; 
  • digitalisation des opérations : traçabilité en temps réel via l’IoT (flux, transport, marchés parallèles, respect des températures…), prévisions de la demande, maîtrise des procédés de fabrication, développement de la maintenance prédictive, déploiement d’APS (Advanced Planification Scheduling)…
  • performance économique et maîtrise des coûts : (re)design to value, efficacité de la fonction achats / should-cost des packagings, compétitivité industrielle, réduction des stocks, réduction des SG&A (Sales, General & Administration, Frais généraux et administratifs), optimisation du cost to serve et des circuits logistiques, gouvernance et pilotage de la performance ; 
  • agilité : développement de nouveaux produits, synchronisation de la chaîne de planification et exécution : vendre >> réapprovisionner >> produire >> commander, réactivité et flexibilité industrielle (MTO/MTS, taille de campagne de production, répartition des stocks de sécurité et stabilisation du signal de demande) ; 
  • compliance : gestion du change control, choix du modèle de sérialisation et maîtrise du time to market, processus de libération, mise sous contrôle des master data ; 
  • collaboration : pilotage de la supply chain et déploiement d’APS (Advanced Planning & Scheduling), interaction avec les CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisations) à travers le supplier developpment, la planification collaborative avec les façonniers, la maîtrise des risques des sources d’approvisionnement.