1190Array ( )

Contexte

Le secteur de la mode vit une transformation profonde : une baisse tendancielle du budget habillement des ménages couplée à une pression forte sur les marges. Le comportement des consommateurs a lui aussi évolué. Mieux informés et plus versatiles, ils sont en même temps à la recherche de nouveautés et de plus en plus sensibles à l’impact social et environnemental des marques. En parallèle, les entreprises pure players (Zalando, Asos…) gagnent des parts de marché grâce à des coûts de structure plus faibles que ceux des distributeurs traditionnels. 

Ces évolutions du marché imposent aux acteurs de la mode de se transformer pour rester compétitifs. Ils doivent renforcer l’attractivité de leurs produits en accélérant les mises sur le marché de nouveautés et proposer une personnalisation produit plus poussée. Cela implique de réinventer les processus de développement des produits grâce, notamment, à la conception 3D et au lean management. L’industrie de la mode doit également réussir sa transformation omnicanale, en offrant aux clients les services sur-mesure auxquels ils aspirent, tout en assurant une parfaite fluidité entre les canaux de vente (« one stock », OMS, traçabilité « temps réel »…)

De plus, il est urgent pour les acteurs de la mode de renforcer leur responsabilité sociale et environnementale grâce à une plus grande transparence sur leurs méthodes de production (en particulier dans les pays à bas coûts) et leur réduction d’émissions de gaz à effet de serre (traçabilité IoT, transport à faible émission de CO2…). Enfin, l’industrie de la mode doit prendre en compte la volatilité de la demande et éviter la destruction d’invendus (anticipant en cela la réglementation en cours d’élaboration), ce qui la conduit à développer des technologies prédictives via la data science et des supply chains plus agiles.

Notre approche

Nous travaillons avec 50 des plus grandes marques de mode en Europe et aux États-Unis, à toutes les étapes de leur chaîne de valeur, depuis la stratégie jusqu’à la mise en œuvre des projets :

  • re-engineering des processus, de la conception des produits jusqu’à leur livraison aux entrepôts, dans une logique d’optimisation des délais et de maîtrise de la qualité ;
  • redéfinition des stratégies de sourcing au niveau mondial et optimisation de la performance achat (négociation, collaboration fournisseurs) ;
  • planification et pilotage des collections, des assortiments et des stocks au niveau macro (catégories et régions) et micro (géolocalisation des offres à la SKU [stock-keeping unit] et à la boutique) en s’appuyant sur les meilleurs techniques et outils de merchandise planning ;
  • fiabilisation des prévisions de vente en utilisant notamment la data science ;
  • mise en place de processus collaboratifs avec les fournisseurs, intégrant la planification de l’approvisionnement des matières premières et des capacités pour accélérer les délais ;
  • refonte des schémas logistiques et optimisation des flux, en s’appuyant notamment sur les technologies IoT (Internet des Objets) et l’automatisation des entrepôts ;
  • démarches lean en logistique et en boutique ;
  • définition et mise en œuvre de la transformation omnicanale (palette de services, stratégie d’unification des stocks, orchestration des commandes) ;
  • accompagnement des équipes et conduite du changement : mobilisation des acteurs, accompagnement de la transformation des métiers et des organisations.

Fashion : études de cas

WMS evaluation

WMS evaluation

Burberry is a luxury fashion house, distributing outerwear, fashion accessories, fragrances, sunglasses, and cosmetics. Burberry products are sold globally through its stores and online channel, as well as through third-party wholesale customers, both offline and online.

Whilst upgrading its ERP system, Burberry had the opportunity to simultaneously upgrade its existing warehouse management system (WMS). However, the business felt that the current system was not suited to their operations and wanted to evaluate the market to understand which system was the best solution for the fashion business.

Agile operating model design

Agile operating model design

Calvin Klein Inc. is an American luxury fashion house specialising in lifestyle accessories, ready- to-wear apparel, leather, perfumes and watches.

The premium brand, CK205W39NYC, had a long product development cycle, high overdevelopment rate, and low productivity compared to its competitors. There was a need to re-establish the brand as a “Halo” brand to lift impact and help drive sales of other CK brands.

DC systems requirement, selection and implementation

DC systems requirement, selection and implementation

C. & J. Clarks Ltd, founded in 1825, is a global footwear leader and the largest everyday shoe retailer in the world selling over 52 million pairs of shoes in 2016. Clarks serves all of its distribution channels (retail, wholesale and e-commerce) in the UK and Europe from its sole distribution centre in Somerset, UK.

Clarks realised that the operating support systems deployed in the highly automated facility were at the end of their useful lives and needed to be updated. Furthermore, Clarks was facing new and ever-evolving challenges from competitors and increasingly complex demands from customers.

Strategy redesign for after sales

Strategy redesign for after sales

La Redoute is a French multi channel retailer founded by Joseph Pollet in 1837, it specialises in ready to wear apparel and home décor. La Redoute is the second largest seller of women’s apparel and the third largest seller of linens in France. Their e-commerce site is the top ranked French site for apparel and home decor, with more than 7 million visitors each month. The company operates in 26 countries and has more than 10 million active customers.

The company wanted a review of their after-sales strategy approach to improve performance and customer satisfaction.

Distribution centre start-up rescue

Distribution centre start-up rescue

L Brands is an international retailer of personal care, beauty products, apparel and accessories through brand names Bath & Body Works, Victoria’s Secret and PINK. The company operates 2,900 company-owned specialty stores in the U.S., Canada, the U.K. and China, and sold in more than 700 franchised locations worldwide. The company’s products are also available online.

The company operates multiple campuses in Columbus, OH with six highly mechanised distribution centers, in addition to a network of retail and eCom 3PLs. Our team was asked to help after a difficult start-up of a mechanised DC caused performance issues during peak season.