cookieArray ( [wp-wpml_current_language] => fr ) Array ( [wp-wpml_current_language] => fr )

Contexte et défis

Tensions commerciales internationales, instabilités géopolitiques, Brexit en Europe… L’environnement économique actuel se caractérise par de fortes incertitudes. Par ailleurs, les attentes des consommateurs et des citoyens évoluent et les exigences réglementaires se complexifient.

La mondialisation et la digitalisation mettent sous tension les chaînes de valeur des acteurs de l’industrie. Ces derniers font face à une augmentation des exigences de leurs clients (qualité, contraintes environnementales…) couplée à la double nécessité d’innover et de se différencier. Autant d’enjeux incontournables pour conserver leur performance face à leurs concurrents historiques comme aux nouveaux entrants. Des mouvements de consolidation sont à l’œuvre dans le cadre d’une course à la taille critique afin de financer des investissements toujours plus importants.

Plus que jamais, le secteur industriel fait face à des enjeux de performance et de transformation majeurs, et doit s’adapter pour faire face à ces évolutions et ces incertitudes. 

Le secteur industriel doit dégager des marges de manœuvre pour : 

  • financer ses investissements ou des opérations de croissance externe,
  • renforcer continuellement sa capacité d’innovation en termes de produits et services, 
  • maintenir des niveaux de performance économique en ligne avec leurs attentes.

Pour y parvenir, les acteurs de l’industrie doivent maîtriser et optimiser leur performance opérationnelle sur l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis les fournisseurs jusqu’aux clients en passant par les fonctions supports. L’ensemble de ces actions devrait notamment permettre un time to market compétitif par rapport à la concurrence. 

 

Notre approche

Argon & Co accompagne les acteurs de l’industrie dans l’amélioration de leur performance opérationnelle sur les dimensions suivantes.

  • Optimisation des processus clients et stratégie de service: pricing, cycle de vie des contrats, facturation, amélioration du cash-flow, relation et service clients, développement multicanal et digital, amélioration des taux de service. 
  • Réduction des coûts: optimisation des coûts d’achats directs et indirects, variabilisation des coûts, design to value sur les investissements industriels, optimisation des shared services pour les fonctions support, lean management.
  • Accélération du time to market: optimisation des processus d’idéation, de développement, d’industrialisation et de lancement de nouveaux produits et services.
  • Optimisation du BFR et accélération des flux: prévisions, planification tactique et S&OP (Sales and Operating Planning), mise en place de politiques de stocks adaptées aux spécificités du secteur, adéquation charge/capacité des ressources. 
  • Efficacité opérationnelle : optimisation des organisations (rôles et responsabilités, effectifs), pilotage de la performance. 
  • Conduite du changement