cookieArray ( [wp-wpml_current_language] => fr ) Array ( [wp-wpml_current_language] => fr )

Contexte et défis 

Pour concurrencer les « pure players » du e-commerce, la survie des enseignes « classiques » de retail passe d’une part par une offre de services adaptée à leur clientèle et d’autre part par la maîtrise de la rentabilité du canal de distribution retail. 

À l’heure du digital et de l’omnicanal, les enseignes de distribution font face à un défi croissant pour optimiser les opérations en point de vente en exploitant au mieux leurs ressources, tout en faisant des points de vente un lieu innovant de l’expérience client.

Adapter l’organisation et les flux du point de vente aux nouveaux concepts commerciaux (showroom, point de retrait, points services, commande client…) est une étape préalable qui doit impliquer les équipes « concept », « offre », « retail », « digitale » et « supply chain ».

Spécialiser ou, au contraire, développer la polyvalence des équipes des points de vente devient clé en fonction de la dimension omnicanale ou de l’atteinte de certains seuils d’activité. Il est primordial de prévoir la conduite du changement associée pour en garantir le succès.

Planifier les flux et rendre les opérations en point de vente plus « lean » est un enjeu majeur pour fluidifier les opérations (mises en avant/promotions, implantations des nouveautés), lisser la charge en point de vente et optimiser les ressources.

Enfin, la répartition optimale des activités opérationnelles entre les fournisseurs, la logistique centrale et les points de vente est un facteur clé de compétitivité, qui doit s’appuyer sur une modélisation précise et de bout-en-bout des tâches et de la productivité.

Notre approche

Argon & Co accompagne les retailers dans l’optimisation de leurs opérations en point de vente dans plusieurs domaines :

  • étude des enjeux autour de la spécialisation ou de la polyvalence des équipes en point de vente, mise en place de l’organisation cible en fonction des caractéristiques du réseau, de la stratégie omnicanale, avec des rôles et responsabilités clairs et partagés ;
  • mise en place des bonnes pratiques sur la planification des flux et des stocks en partant des ambitions commerciales, des contraintes de mises sur le marché (dates et quantités) et des capacités des points de vente ;
  • revue, analyse chiffrée (valeur ajoutée, coûts) et accompagnement à la mise en place de processus facilitant et/ou optimisant les opérations magasins : démarche « lean retail », tri et regroupement à la préparation de la commande, mise en place de sachets assortis, localisation des activités d’étiquetage ou d’antivol, déploiement du système de radio identification RFID… ;
  • analyse et identification des fréquences de livraison adaptées au réseau de points de vente et aux périodes d’activité commerciales s’appuyant sur des business cases : risque de stock, risque sur les ventes et impacts sur les coûts complets de logistique et de transport.