Et si vous disposiez enfin d’une méthode pour facilement et factuellement accélérer vos délais logistiques de la réception entrepôt jusqu’à l’arrière-boutique, fiabiliser votre taux de service livraison, limiter les risques de surchauffe ou de vols, réduire vos kilomètres parcourus … ?

L’e-VSM vous permet de répondre à vos questions opérationnelles sur vos flux et les optimiser !

La maîtrise de vos flux logistiques est un contributeur important de votre performance opérationnelle et de la fidélisation de votre relation client, en termes de service, de coût et de stock mais aussi d’empreinte environnementale. Aussi, leur maintien sous contrôle et leur efficience sont essentiels.

Mais quand la qualité des flux baisse ou que vous souhaitez les challenger, il est parfois difficile de les diagnostiquer et de savoir quoi faire. Il faudrait pouvoir acquérir de la visibilité et se fonder sur des critères objectifs, en s’appuyant sur des données précises, fiables et représentatives.

Obtenir des données détaillées sur vos flux logistiques n’est pas toujours aisé. En effet, ceux-ci sont de plus en plus complexes (multi-modal, passage plateforme,…), impliquant une chaîne d’acteurs internes ou sous-traitants. Par ailleurs, les informations sont souvent parcellaires et ne reflètent pas le temps réel. La plupart des acteurs logistiques gère des données au sein de leurs systèmes d’information (ERP, WMS, TMS, plateforme de tracking…) mais celles-ci peuvent être éparpillées, sous des formats hétérogènes et complexes à réconcilier et à analyser. Par exemple les « proof-of-delivery » sont généralement difficiles à obtenir complètement, rendant un taux de service de livraison impossible à calculer. Ces acteurs ne s’inscrivent pas toujours dans une démarche collaborative pour communiquer des détails, voire n’ont pas accès aux détails pour cause de sous-traitance. Il peut même parfois être souhaitable de ne pas communiquer le diagnostic en cours aux acteurs impliqués dans le flux pour éviter une modification temporaire de comportement (vol…). Et pour finir, il peut tout simplement ne pas y avoir de données satisfaisantes dans les systèmes existants, qui enregistrent majoritairement des statuts ou passages à des points donnés (expédition, réception…). Des grandeurs comme la température, les conditions de manutention, ou le trajet exact routier ne sont ainsi classiquement pas capturées.

Des visites terrains permettent d’observer le déroulé d’une expédition mais elles tendent à être coûteuses, limitées et ne rendant compte de la réalité qu’au jour et lieu d’observation.

L’e-VSM est une méthode innovante pour vous permettre d’acquérir une nouvelle visibilité sur vos flux opaques et d’identifier les leviers d’optimisation

Elle s’appuie sur la technologie IoT 0G (Internet Of Things) et le réseau 0G de Sigfox pour tracker automatiquement de bout en bout et quasiment en temps réel vos flux à optimiser. Un échantillon représentatif d’expéditions est suivi en détail par des capteurs spécifiques recueillant des informations tout au long du flux (localisation, température, mouvements…). Pour intégrer et traiter ces données nouvelles ainsi que des données « classiques » (délais cibles, Ordre de Transport TMS…), nous avons développé une application structurée autour d’un moteur de traitement qui permet de convertir automatiquement ces données brutes en des mesures supply chain signifiantes (délais, dispersion, taux de service, km total, nombre d’arrêts, CO2, dépassement de seuil de température, chocs suspects, % fiabilité des jalons…). Elles sont ensuite visualisées dans un tableau de bord BI interactif couplant synthèse et détail. Elles permettent de décrire factuellement les flux, identifier les causes possibles de sous-performance et construire un plan d’action avec les acteurs du flux.

 

Grâce à cette méthode, Guerlain a pu mieux comprendre un flux d’approvisionnement. 100 lots ont été suivis de bout en bout, à travers plusieurs sites, plateformes, entre la France et l’Espagne. Cela a permis de comprendre et remettre en question plusieurs points de l’organisation des flux: synchronisation production et logistique, synchronisation des flux en plateforme, mode de transport (dédié ou groupé, ordre de livraison), parallélisme. Au total, un potentiel de réduction de 50j du leadtime (-50%) a été identifié, dont au moins 5j sur le transport seul. La Redoute utilise cette technologie et approche pour auditer ses flux en France. Elle a pu notamment factualiser un délai anormal à la réexpédition des colis non récupérés.

D’autres acteurs utilisent une méthodologie similaire pour comprendre et optimiser leurs flux intercontinentaux. Notamment Michelin suit des milliers d’expédition container par an et a pu réduire le délai de plusieurs jours sur plusieurs routes, en s’appuyant sur le service Safecube. D’autres acteurs utilisent ces méthodes pour analyser la température (en plus des leadtimes ou spécifiquement).

Les cas d’usage sont en effet nombreux, tant en traitement de problème de sous-performance qu’en amélioration continue

 

Les gains dépassent le périmètre des expéditions ou des flux suivis. En effet, le simple fait de visualiser une portion de vos flux contribue à mettre sous tension la chaîne, responsabiliser les acteurs, dissuader les comportements déviants. Des voleurs potentiels sont ainsi moins tentés si des colis « piégés » commencent à être introduits.

Enfin ce type de tracking temporaire est complémentaire d’un tracking opérationnel. Outre les données supplémentaires récupérées pour un flux donné, cette méthode peut aussi être mise en place pour expérimenter des concepts de tracking et de valider son intérêt et les enjeux associés. Il peut même s’envisager de la pérenniser sur des flux où les méthodes existantes seraient en défaut (environnement partenaire ou transporteurs, données manquantes).

Cette méthode pragmatique se distingue des méthodes existantes par :

  • Sa rapidité de mise en place (le temps de commander les capteurs !)
  • Des données factuelles, représentatives et au plus près du terrain
  • Un suivi bout en bout et automatique (il n’y a qu’à injecter et récupérer les capteurs)
  • Sa capacité à être déployable à petite ou grande échelle, selon les besoins
  • Sa polyvalence, qui permet de répondre à un grand nombre de vos problématiques logistiques (parfois en même temps)

 

N’hésitez pas si vous avez des questions ! L’e-VSM est là pour éclairer et améliorer vos flux logistiques !

Auteurs

Benjamin Grise

Senior Manager

benjamin.grise@argonandco.com

Clovis Ravion

Manager Digital Factory

clovis.ravion@argonandco.com

Plus d’articles