Contexte et défis

L’aéronautique et la défense font aujourd’hui face à des évolutions profondes de leurs marchés qui sont appelées à s’inscrire dans la durée. L’industrie aéronautique bénéficie d’une demande plus forte que jamais, portée par Portée par le développement économique des pays émergents  dans les pays émergents et par le renouvellement des flottes avec de nouveaux modèles plus économes en carburant.

L’industrie de la défense, quant à elle, accuse une forte diminution des commandes des États, tout particulièrement en Europe où les dépenses militaires continuent de réduire. Cela remet en cause un modèle économique qui reposait traditionnellement sur les grands programmes de défense, soutenant ainsi la R&D et l’innovation.

De son côté, l’industrie spatiale européenne est vivement bousculée par l’arrivée de nouveaux entrants (Space X…), ce qui la conduit à reconfigurer son business model et sa structure industrielle.

Dans ce contexte, la pression concurrentielle accrue, l’arrivée de nouveaux entrants, les transferts technologiques et la prééminence des implantations locales rendent indispensables : 

  • le pilotage plus performant d’une supply chain globalisée, 
  • une meilleure collaboration en interne comme avec les fournisseurs, 
  • le management de programme de bout en bout, tout au long du cycle de vie. 

 

Dans le secteur de l’aéronautique, l’ensemble des acteurs de la chaîne de production (des équipementiers aux constructeurs) doit être en mesure non seulement d’assurer la montée en cadence de la supply chain mais aussi de concevoir de nouveaux modèles toujours plus économiques.

 

Notre approche

Argon & Co accompagne ses clients du secteur de l’aéronautique et de la défense dans leur programme de transformation, depuis l’évaluation des enjeux jusqu’à la mise en œuvre concrète des leviers de performance opérationnelle. 

 

Cela passe notamment par :

  • la définition des implantations et des évolutions de l’organisation opérationnelle afin d’anticiper et de surmonter les impacts d’un changement de business model, d’un nouveau modèle de croissance, de PMI, (Post Merger Integration) ou encore d’harmonisation des modes de fonctionnement ;
  • la structuration de roadmaps technologiques PLM (Product Lifecycle Management), PPM (Project Portfolio Management) et l’amélioration du pilotage des programmes de recherche et de développement coopératifs ;
  • le design-to-value, pour concevoir avec ses partenaires des programmes innovants, créateurs de valeur pour les clients ; 
  • la digitalisation de la supply chain et la collaboration avec les fournisseurs, à chaque étape du cycle de vie produit ;
  • l’optimisation de la supply chain amont (stratégie de sourcing et d’offset, réduction des cycles, réduction des stocks et en-cours, maîtrise de la performance fournisseurs notamment économique, renforcement de l’agilité pour répondre aux variations de la demande, tour de contrôle supply chain globale multisites et multiacteurs…) ;
  • le maintien en conditions opérationnelles (réduction du TAT [Turn Around Time, c’est-à-dire le délai de mise à disposition des équipements réparés], prévisions et planification des flux MRO [Maintenance, Repair and Overhault ou maintien en conditions opérationnelles], optimisation des stocks et des rotables
  • l’optimisation de la distribution des pièces de rechange (prévisions, réseau de sourcing et de distribution, politique de stock).