Contexte et défis

La gestion des pièces de rechange est un élément-clé de la performance des activités d’après-vente et de maintenance. Elle joue un rôle essentiel dans le pilotage financier (équation coûts/fonds de roulement) et la maximisation de la disponibilité des matériels.

Elle doit répondre à des problématiques particulières et complexes : améliorer le niveau de service en raison d’une forte exigence en matière d’exploitation des équipements, traiter un nombre très élevé de références dont certaines à très faible rotation, gérer l’évolution permanente du parc d’équipements et la difficulté que représente la performance liée à la réparation. La gestion des pièces de rechange implique donc des arbitrages complexes entre les coûts, le niveau de stocks et la qualité de service. Ces trois dimensions doivent être abordées de manière simultanée en se fondant sur une segmentation pertinente des pièces.

Dans ce contexte, il est donc nécessaire de répondre à cinq enjeux : 

  • le niveau de service promis ;
  • la segmentation des objectifs de niveau de service par catégorie de pièces ;
  • le niveau de stock et sa localisation ;
  • la limite de SKU pour Stock Keeping Unit (unité de gestion des stocks) acceptable par rapport au risque de temps d’arrêt et au fonds de roulement ; 
  • le type de réseau et les moyens logistiques requis pour la mise en œuvre.

La conception optimale des processus de la supply chain favorisera également l’efficacité. Ces processus comprennent la prévision d’utilisation des pièces, la gestion des retours, les réparations et le recyclage.

Par ailleurs, l’adoption d’une approche de gestion du cycle de vie participera à l’optimisation du contrôle des exigences réglementaires et au maintien des niveaux de service tout au long de la vie de l’équipement de manière proactive.

Notre approche

Argon & Co accompagne ses clients dans l’optimisation de leur supply chain des pièces de rechange du diagnostic à la conception du modèle cible jusqu’à sa mise en œuvre opérationnelle afin d’améliorer le service, les stocks et les coûts :

  • segmentation multicritères (prix, criticité, rotation…) pour définir simultanément la stratégie de service, la stratégie logistique et la politique de stock ;
  • définition des processus de supply chain : prévision, dimensionnement des stocks et des buffers, achat et approvisionnement, planification de la distribution, gestion des entrepôts et du transport et gestion de crise ;
  • optimisation des organisations en mettant l’accent sur les rôles central / local dans les processus de planification comme les scénarios de centralisation vs. mutualisation des approvisionnements par exemple ;
  • élaboration des plans d’actions de réduction des stocks et/ou d’amélioration du service ;
  • définition des modes de gestion du cycle de vie des pièces et des sous-ensembles ;
  • aide à la sélection et à la mise en œuvre des outils SI.